Caroline Baerten

Bonjour Caroline, qui êtes-vous et que faites-vous dans la vie de tous les jours
« Bonjour, je m’appelle Caroline Baerten ! Dès 2008, mon mari et moi avons fondé un collectif alimentaire, appelé humus botanical gastronomy. Cela a conduit ensuite à l’ouverture du restaurant gastronomique humus x hortense en 2016.  C’est formidable de voir comment notre entreprise s’est développée, de 3 personnes au début à aujourd’hui une fantastique équipe complète de 16 personnes ! Nous avons une équipe très internationale : de l’Argentine à la Corée en passant par la France ! Les gens viennent de l’autre bout du monde en Belgique pour travailler avec nous, parce que nous avons vraiment un esprit pionnier dans la gastronomie végétale. En fait, nous sommes le premier restaurant végétal en Belgique à avoir reçu une étoile Michelin. » 


Quel rôle joue l’alimentation végétarienne dans votre vie

« Depuis mes 18 ans, et même avant, j’ai réfléchi très consciemment à l’importance d’un mode de vie durable en général. Je lis beaucoup et je ne cesse d’améliorer mes connaissances. Par exemple, nous n’avons plus de voiture depuis 10 ans et notre maison a été entièrement rénovée sur le plan écologique.   

Chez humus x hortense, nous essayons également de travailler de la manière la plus durable possible. Par exemple, nous entretenons une relation très étroite avec notre agriculteur biologique et notre menu suit les 24 micro-saisons. Nous trouvons important de mettre l’accent sur la richesse du monde botanique, biologique et local. Toutes les formes de vie sont importantes ici : les micro-organismes dans le sol fertile et les insectes sur les plantes sont tout aussi importants que les vaches, les cochons et les poulets. Nous nous soucions vraiment de la situation dans son ensemble ! » 


Pourquoi voulez-vous vous impliquer en tant qu’ambassadrice de la Semaine Sans Viande

« Encourager à ne pas consommer de viande est un thème qui me plaît énormément. Ce qui me fascine, c’est que la Semaine Sans Viande a un caractère européen et ne se limite pas à un seul pays. J’aimerais développer la conscience écologique, mais de manière très accessible à tous. Cela correspond tout à fait à l’esprit de la Semaine Sans Viande. » 


Quel est votre meilleur conseil pour les novices en matière de réduction de la viande

« Le plus important est simplement de trouver des plats qui vous plaisent ! Choisissez des goûts délicieux et inspirez-vous des cuisines du monde, par exemple la cuisine indienne. Ou encore de délicieux plats italiens que vous pouvez facilement adapter en plats végétaux. La cuisine du Moyen-Orient, avec Ottolengi comme inspiration, est également simple et savoureuse ! Mon conseil est donc le suivant : laissez-vous guider par les cuisines traditionnelles qui font de délicieuses préparations à base de légumes depuis des siècles. Recherchez quelques bonnes recettes, procurez-vous des épices et des herbes de qualité et vous obtiendrez instantanément quelque chose d’incroyable ! » 


Pouvez-vous nous parler de votre recette végétarienne préférée ? 
 
« J’aime beaucoup la cuisine d’automne. À la fin de l’été, vous avez encore de délicieuses tomates et, au début de l’hiver, privilégiez les saveurs chaleureuses, les légumes racines et les ragoûts. J’aime aussi tout ce qui est à base de lentilles ! Et la recette de l’un de mes plats préférés : prenez un chou blanc entier, mettez-le au four (à 120 degrés) et laissez-le cuire lentement pendant des heures dans son propre liquide, avec toutes les feuilles et tout ce qui l’entoure. Vous obtenez alors une texture tendre comme du beurre, vraiment succulent ! »