École IVG

Bonjour Olivier & Kris, qui êtes-vous et que faites-vous dans la vie de tous les jours ?
Kris : « Je m’appelle Kris van Huynegem, je suis directeur de la section inférieure de l’école IVG. Je me décrirais comme un flexitarien. D’une part parce que je trouve que la souffrance animale est un sujet important et, d’autre part, parce que je suis inspiré par la façon dont nous travaillons au sein de notre école. L’écologie y est en effet très importante. ».  

Olivier : « Je m’appelle Olivier Szafiro, je suis directeur de la section supérieure de l’école secondaire IVG. Moi aussi je suis flexitarien. Je sens intuitivement que notre façon actuelle de gérer l’alimentation n’est tout simplement plus durable. Dans notre école, nous travaillons également beaucoup sur ce sujet. Nous pensons qu’il faut abandonner l’idée que l’homme est au centre de tout et miser plutôt sur le fait que tout est lié. Nous travaillons beaucoup sur les humains, les animaux, les plantes et notre empreinte écologique. C’est pourquoi nous sommes ravis de participer à la Semaine Sans Viande. Nous sommes conscients qu’il est très important d’approfondir les questions sociales liées à l’alimentation. 

« Nous pensons qu’il est de notre devoir social d’inspirer nos élèves et de les sensibiliser à leurs choix alimentaires. » 


Quel rôle joue l’alimentation végétarienne dans votre vie ?

Olivier : « En Flandre, nous organisons le jeudi végétarien depuis au moins 10 ans ! Cela signifie que tous les jeudis, dans les écoles, il n’y a pas de viande au menu. Dans notre école, nous avons immédiatement adhéré à cette initiative. En fait, nous allons même plus loin. Chez nous, chaque jour est une journée végétarienne pour ceux qui le souhaitent. En effet, nous proposons chaque jour une alternative végétarienne savoureuse. Nous sommes très enthousiastes concernant les initiatives telles que la Semaine Sans Viande, car c’est un excellent moyen de sensibiliser les gens et de les faire réfléchir à leurs habitudes alimentaires. Nous ne voulons pas dicter aux autres ce qu’ils peuvent ou ne peuvent pas manger, mais nous voulons inspirer et montrer que manger moins de viande peut faire une différence positive. » 


Pourquoi l’école IVG souhaite-t-elle s’impliquer en tant qu’ambassadrice de la Semaine Sans Viande ?

Kris : « Une école est bien plus qu’un lieu où l’on obtient un diplôme. Nous pensons que nous devons également préparer les citoyens du 21e siècle. Nous souhaitons inciter les élèves à contribuer à une société meilleure. Une approche consciente de l’alimentation en fait clairement partie ! Le fait d’être l’ambassadeur de la Semaine Sans Viande nous donne une occasion fantastique de le faire maintenant ! » 


Quel est votre meilleur conseil pour les novices en matière de réduction de la viande ?

Kris : « Ma femme m’a encouragé à manger moins de viande. Cela s’est fait petit à petit. Par exemple, nous avons d’abord arrêté de manger du porc, principalement à cause de la souffrance animale. »  

Olivier : « Mon conseil est : ne cherchez pas de produits à base de fausse viande. Vous n’êtes pas obligé de remplacer votre hamburger par quelque chose de similaire. La magie, c’est justement de découvrir les cuisines du monde et de s’en inspirer ! Prenez Ottolenghi, par exemple. Ses recettes apportent tellement de couleurs et de saveurs dans votre assiette ! Avec des plats créatifs aussi délicieux et colorés, on n’a plus vraiment besoin de viande ! »  


Pouvez-vous nous parler de votre recette végétarienne préférée ? Comment l’avez-vous trouvée ?

Olivier : « Pour moi, c’est clairement le chou-fleur Ottolengi avec une délicieuse sauce au tahini et au citron ! Nous marquons également des points avec ce plat lorsque nous recevons des invités. »  

Kris : « Pendant les périodes chaudes, j’aime beaucoup les plats de légumes (crus), surtout avec des tomates juteuses et un délicieux œuf dur à côté ».