Qu’en est-il du poisson ?

Même si la viande a généralement un impact plus important sur le climat, la pêche présente également de nombreux problèmes. Par exemple, cette industrie porte atteinte à la mer et à ses habitants. Sur cette page, nous vous donnons un petit aperçu de la pêche. Nous vous expliquons également comment vous pouvez facilement vous abstenir de manger du poisson pendant une semaine ! 

 

Captures accidentelles et surpêche

Les pêcheurs ne s’intéressent qu’à certaines espèces de poissons, mais leurs filets ne sont pas très sélectifs. Cela signifie que d’autres poissons et animaux marins, comme des étoiles de mer, sont capturés involontairement : c’est ce qu’on appelle les captures accidentelles. Une partie de ces prises est rejetée à la mer parce que les poissons ne sont pas consommables ou qu’ils ne rapportent pas assez d’argent. Ce n’est pas aussi positif qu’il y paraît : seuls 15 à 30 % des poissons rejetés survivent. Par conséquent, la pêche n’affecte pas seulement les poissons qui se retrouvent dans votre assiette, mais aussi de nombreux autres animaux marins. Un autre problème majeur de l’industrie de la pêche est la surpêche. Une espèce de poisson est surpêchée lorsque le nombre de poissons capturés est supérieur au nombre de poissons nés. Cela peut perturber les écosystèmes et conduire à l’extinction d’espèces. Certaines espèces de poissons, comme l’anguille et le cabillaud, figurent sur la liste rouge de Good Fish et du WWF en raison de la surpêche. Ces espèces sont fortement surpêchées ou gravement menacées, par exemple, et il est donc préférable de ne pas les consommer du tout.

 

Dommages causés par les filets

Environ un quart des pêcheries mondiales utilisent des chaluts. Ces filets perturbent les fonds marins et endommagent l’habitat des animaux qui y vivent. Le fait que les filets se détachent parfois des navires et flottent dans la mer pendant des années constitue également un problème majeur. Par exemple, près de la moitié de tous les déchets plastiques de la mer du Nord proviennent des pêcheurs. Les animaux tels que les poissons, les dauphins et les tortues peuvent s’empêtrer dans les filets flottants, entraînant leur mort.

 

Poissons d’élevage

Les poissons d’élevage constituent une réponse à la demande croissante de poissons. Dans ce cas, les prises accidentelles et la surpêche ne posent pas de problème et l’habitat des animaux marins reste intact. Cependant, il existe également des problèmes, comme les médicaments, les produits chimiques et les déchets qui se retrouvent dans l’eau et dans l’environnement. En outre, de nombreuses espèces de poissons d’élevage (comme le saumon et le thon) sont nourries avec du poisson sauvage, ce qui pose les mêmes problèmes que dans les pêcheries.

 

Un jour de moins

Vous aimeriez manger un peu moins de poisson ? C’est de plus en plus facile, car on peut désormais trouver des substituts de poisson en plus des substituts de viande ! Que diriez-vous d’un filet de saumon végétalien ou d’une pizza tonno sans poisson ? Vous ne devez pas non plus faire de compromis sur votre santé si vous passez à une alimentation (plus) végétale. Saviez-vous que les acides gras oméga-3 EPA et DHA présents dans le poisson se retrouvent en fait également dans les algues ? C’est ainsi que les poissons obtiennent eux-mêmes ces omégas ! Il existe des compléments à base d’algues qui vous permettent d’ingérer simplement ces acides gras qui vous protègent contre les maladies cardiovasculaires. Vous aimez toujours manger du poisson ? Choisissez alors du poisson biologique ou du poisson portant le label MSC ou ASC. Consultez également le guide du poisson pour savoir quel poisson il est préférable de manger ou de ne pas manger.

 

Conseil : vous voulez en savoir plus sur l’industrie du poisson ? Regardez le documentaire de Netflix Seaspiracy.